• Accueil
  • > Archives pour juillet 2011

Paul Biya ressucite le parcours VITA de Yaounde

Posté par cameroon24 le 25 juillet 2011

La cérémonie officielle de lancement des travaux de réhabilitation de ce site s’est tenu le week end dernier à Yaoundé

Paul Biya ressucite le parcours VITA de Yaounde  dans Liens420millions de francs CFA c’est le montant du budget alloué pour les travaux de rénovation de reconstruction et de reconfiguration du parcours VITA de Yaoundé sous hautes instructions du président de la république Maitre d’ouvrage de ce projet .Il est question ici pour le génie militaire responsable technique de ses travaux de sécuriser moderniser  embellir et agrandir ce site dans un délai total de 08 mois .L’état  actuel de ce dernier laisse pourtant à désirer on peut dénombrer l’absence totale de l’éclairage, le mur de clôture détruit par endroit présentant des fissures , la vétusté du bâtiment administratif actuel, les ateliers et obstacles détériorés et vandalisés situés au milieu de la piste , une piste de prés de 2000m attaquée par l’érosion ,  les arbres situés prés de la piste dont les racines endommagent ladite piste ,l’absence de guérite et de salle d’infirmerie et la liste est longue .

Cette cérémonie fort courue présider par le Ministre de la Défense Edgard Alain Mebe Ngo’o Maitre d’ouvrage délégué de ce projet a connu une présence remarquable des membres du gouvernement, du délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Yaoundé, du préfet du Mfoundi, sans oublier la forte mobilisation des généraux, officiers sous officiers et hommes de rangs.

 Cet événement avait double connotation  ;une Marche sportive de soutien et de remerciement à l’endroit du Chef de l’Etat organisé par le Club des Amoureux du parcours VITA de Yaoundé ( CAPVY) qui a démarré à 08heures du boulevard du 20 Mai au parcours VITA et au final la présidente de cette association Madame Essengue josiane a ainsi lu un Motion de soutien et de remerciement à cet effet . 

Dans le cadre du chapelet des  réalisations et de rénovation de ce site on peut noter la construction de 3200m de piste gravillonnée ,l’électrification de la piste et de la plate forme ,la reconstruction ou la réfection du mur de clôture ,l’engazonnement ,la pose des buses et la construction des fossés maçonnés, la construction de 20 obstacles et ateliers excentrés de la piste pour une meilleure fluidité, la construction des aires de jeux ( Basket ball, volley ball, foot salle , lawn tennis), la construction d’un bâtiment administratif bien équipé avec blocs de toilettes , infirmeries bureaux et une zone de restauration des parkings extérieurs et laveries sont également prévus .

 Après Douala et Yaoundé viendra Bamenda dans les tous prochains jours pour ce don offert par le Chef de l’Etat afin d’encourager la grande famille sportive Camerounaise de pérenniser toujours ce slogan qui dit  » un esprit saint dans un corps sain «  

  Cameroon24.unblog.fr                    steve seke   00237 74 84 87 88

    

Publié dans Liens | Pas de Commentaire »

la Communauté des deido à Yaoundé se deploie

Posté par cameroon24 le 24 juillet 2011

  Le lancement solennel de leurs activités pour cette année 2011 a eu lieu tout récemment au Palais des sports de Yaoundé au Cours d’une conférence de Presse

la Communauté des deido à Yaoundé se deploie  dans LiensC’est du 28 au 31 juillet prochain que s’ouvriront au Palais des sports et au Hilton Hôtel de Yaoundé les journées socio culturelles pour la paix  la solidarité et l’intégration Nationale organisé par l’association des fils et filles déidos baptisé (MBIA MW’EBELE O YAONDE)  résident la cité capitale Yaoundé sous l’onction de Madame le  Ministre de la culture AMA TUTU  MUNA et la présence remarquable de sa Majesté Claude Gaston ESSAK’EKWALL’ESSAKA au Menu de ses journées , le lancement des journées gastronomiques une table ronde sur le thème « les regroupements associatifs des terroirs : Quels enjeux pour la Nation , une soirée de Gala avec une collecte des fonds pour les plus défavorisés,un Mega concert de musique avec des grandes  sommités de la Musique Camerounaise et pour clôturer ses journées un office religieux .

Cette conférence de presse a connu la forte présence des medias nationaux et internationaux des invités spéciaux et plusieurs observateurs venus nombreux salués l’esprit d’initiative  de rassemblement et d’ambition  de cette association dont les objectifs majeurs a-t-il martelé le président sont de promouvoir la culture du terroir sawa à travers ses expressions artistiques et son art culinaire qui n’est plus à démontrer , valoriser et pérenniser l’image de marque de la Communauté Déido à Yaoundé en tant qu’une entité vouée à la promotion de la paix et la concorde, renforcer les liens de co existence et de solidarité pacifique entre les Sawa et les autres Communautés nationales d’où le souci du renforcement des valeurs républicaine de reconnaissance et d’appartenance à une communauté nationale dont le prix de la paix est indéniable pour le développement d’un pays ainsi cette association entend s’ouvrir aux autres Communautés sœurs pour un même objectif qui est la promotion de la paix , le développement , la solidarité et la cohésion sociale.

Cameroon24.unblog.fr                        steve seke 00237 74 84 87 88

Publié dans Liens | Pas de Commentaire »

lybie : kadhafi tend la main aux occidentaux

Posté par cameroon24 le 20 juillet 2011

Mouammar Kadhafi a déclaré ce lundi 18 juillet être ouvert au dialogue avec les Occidentaux. Les rebelles libyens ont affirmé, quant à eux, avoir pris le port pétrolier de Brega, à l’est du pays. Une information démentie par le pouvoir.

lybie : kadhafi tend la main aux occidentaux  dans Liens arton23306-8e39bLe guide libyen Mouammar Kadhafi a affirmé ce lundi être prêt à discuter avec les Occidentaux si ces derniers n’opposent aucune condition. « Tout dialogue avec les Français, les Américains, les Britanniques est le bienvenu. Nous sommes prêts à discuter », a déclaré Moussa Ibrahim, le porte-parole du régime. « Mais ne posez aucune condition à vos pourparlers de paix », a-t-il ajouté. Il a indiqué que des représentants du gouvernement ont rencontré samedi en Tunisie des émissaires américains. Le département d’Etat à Washington a fait savoir que cette rencontre, qui a été organisée à la suite de sollicitations répétées de Tripoli, ne s’apparente pas réellement à une négociation. Elle a été l’occasion pour les États-Unis de réaffirmer leur position : le départ de Mouammar Kadhafi, selon le responsable du département américain.

Négocier le départ de Kadhafi

Le Premier ministre britannique David Cameron, en visite lundi à Pretoria, la capitale économique sud-africaine, a affirmé que malgré des divergences avec le président sud-africain Jacob Zuma, tous les deux étaient « d’accord sur le but final : Kadhafi doit se retirer pour permettre au peuple libyen de décider de son avenir », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse en présence du chef de l’Etat. Pour Jacob Zuma, médiateur de l’Union africaine (UA) sur la Libye, il n’est pas question que le colonel Kadhafi quitte le pouvoir avec l’appui militaire des alliés. Ce départ doit être négocié. « Ce qui arrivera à Kadhafi doit être décidé par le peuple libyen. Il faut négocier comment, pourquoi, et où il doit aller », a dit la médiateur.

Le ministre français de la Défense Gérard Longuet a déclaré ce mardi dans un entretien à la chaîne France 2 que « le compte à rebours » était « engagé » pour le départ du dirigeant Mouammar Kadhafi en Libye. « Mais je suis d’une prudence de Sioux parce que (Mouammar) Kadhafi n’est pas rationnel et qu’il peut opter pour la stratégie du bunker en prenant en otage la population civile de Tripoli », a poursuivi le ministre.

Le régime libyen dément la prise de Bréga

Sur le terrain, la confusion règne autour du port pétrolier de Brega, ville située à 800 km de la capitale Tripoli. Les rebelles ont affirmé lundi s’être emparés du port, une information démentie par le régime. « Le gros des forces de Kadhafi s’est retiré à Ras Lanouf », à l’ouest de Brega, a déclaré Shamseddine Abdelmolah, un porte-parole des insurgés. Il a précisé qu’il restait 150 à 200 militaires du régime dans la ville occupée. « Brega est complètement sous le contrôle de nos forces, aidées par les tribus et les volontaires, et tout ce qui a été annoncé par le soi-disant Conseil national de transition (CNT, organe des rebelles) relève du mensonge et de la désinformation », a rétorqué le porte-parole de Tripoli, Moussa Ibrahim. Depuis la vaste offensive lancée le 6 juillet, les insurgés libyens espèrent toujours récupérer la capitale Tripoli.

afrik.com

Publié dans Liens | Pas de Commentaire »

Cameroun : ROGER MILLA FAIT PEUR .

Posté par cameroon24 le 20 juillet 2011

Roger Milla n’est pas content. Et il le fait savoir. Face au déclin du football camerounais, l’ancien buteur des Lions Indomptables a menacé de faire d’organiser une marche pour réclamer la tête des dirigeants de la FECAFOOT. Et tout le monde du foot camerounais en prend pour son grade.

rogercolere.jpg Légende du football camerounais, Roger Milla n’a jamais eu sa langue dans la poche. Et ce n’est pas à 59 ans que le plus vieux buteur de l’histoire de la Coupe du monde va s’y mettre. Dans un entretien fleuve accordé au quotidien Le Jour, le Vieux Lion a rugit de toutes ses forces, lançant un ultimatum à la FECAFOOT : si les dirigeants de la Fédération ne s’expliquent pas sur le déclin du football national, ce sera la révolte.

« Si ça continue comme ça, je vais organiser une marche« . Milla veut la tête des dirigeants du football camerounais. Une telle initiative, venant du footballeur africain du siècle, adulé par une bonne partie des Camerounais, et en cette période pré-électorale, a fait du bruit dans le landerneau, obligeant le Premier ministre et quelques membres du gouvernement à supplier le célèbre buteur des Lions Indomptables de surseoir à sa démarche, afin que « les opposants ne récupèrent sa marche ». Mais, toujours aussi Indomptable, l’ancien buteur des Lions n’en démord pas. « La cote d’alerte est atteinte. Il faut réagir rapidement. Le président de la Fédération et le ministre des Sports ont tenté de dire au Premier ministre que les Lions allaient très bien. Moi je leur ai dit « non » ! Les Lions ne peuvent pas aller bien si nous n’arrivons pas à avoir de bons résultats. On n’a jamais vu au Cameroun des gens faire le bilan des Lions en disant qu’on a gagné trois matches. Non. On avait l’habitude de dire que les Lions sont premiers en Afrique. Même quand on perdait un match, les Lions restaient devant, mais continuaient à travailler. Même si nous revenons à la première place, il faut continuer à travailler pour se maintenir« , a-t-il assuré.

La FECAFOOT en prend pour son grade

Tout le football camerounais a en pris pour son grade. La FECAFOOT ? « Je le dis depuis plus d’un an. J’ai regardé et analysé le comportement de ces gens-là et c’est vraiment n’importe quoi. On ne peut pas prendre n’importe quel individu, parce qu’il est du même village, ou parce qu’il a épousé une fille du Nord… Non ! Le ministre a tout à fait raison. Et j’ai dit au Premier ministre ce jour-là que le président Iya fasse démissionner tous les membres du comité exécutif. Même si Iya reste président, il faut qu’on trouve des gens capables. Lui n’est pas à Yaoundé. Il est à Garoua. Il ne sait pas ce qui se fait ici à la Fécafoot. Il n’est pas au courant de ce qui se fait au secrétariat général, etc. Je dis et je le répète : ça ne vaut pas la peine. Ce sont des gens malhonnêtes qui sont là-bas. Ils n’aiment pas le football et ils n’aiment pas le Cameroun. Ils n’ont pas à rester dans cette fédération.« 

La Ligue professionnelle ? « Nous ne sommes pas prêts. Une ligue professionnelle ne se prépare pas en six mois. On aurait dû commencer à préparer cette affaire depuis trois ans, permettre aux clubs d’avoir leurs propres infrastructures, même si leurs stades ne sont pas gazonnés, mais au moins qu’ils aient des stades clôturés, à telle enseigne que les gens puissent payer l’entrée. Ce sont ces entrées qui permettent au club de payer les joueurs, les entraîneurs et tout le personnel. On n’est pas prêt. Je leur ai dit que si nous voulons mettre en place la ligue maintenant pour faire n’importe quoi, eh bien ! je ne suis pas d’accord. On n’est pas prêt. Un club professionnel ce sont ses infrastructures et une organisation rigoureuse. Or, nous n’avons rien de tout ça pour l’instant. En plus, si nous voulons avoir des clubs professionnels, il faut l’implication des sociétés qui peuvent recruter des joueurs, question de leur donner un salaire qui sera complété par le club. On parle de professionnalisme avec des joueurs qui touchent à peine 50 000 FCFA ? Ce n’est pas un salaire ça.« 

Clemente aussi

Même le sélectionneur des Lions Indomptables, l’Espagnol Javier Clemente, en a pris pour son grade. « Le cas de l’entraîneur a été évoqué. Je suis très content de ce que le ministre des Sports a dit ce jour-là. Le ministre a été honnête en disant que le coach a menti. Il a menti aux Camerounais, il a menti à tout le monde sur ce qui s’est passé lors du match contre le Sénégal avec la sortie de Choupo Moting. Il a menti, a tonné Milla. Le ministre des Sports a dit aussi qu’il a menti d’autres fois. Je suis content que le ministre ait dit que l’entraîneur est un menteur. Il a ajouté qu’on n’a pas besoin des entraîneurs menteurs dans un pays et qu’il fallait le changer. Moi j’étais d’accord avec le ministre sur ce point.« 

L’ancien Montpelliérain pense qu’il faut à son pays « une fédération solide, responsable et à la hauteur du football camerounais« . Or, dit-il, les responsables actuels de la Fécafoot « passent leur temps à falsifier les documents, les libérations des joueurs. Ils n’ont rien à faire dans le football« . La conséquence de cette incompétence selon l’ancien avant-centre du Tonnerre de Yaoundé, c’est la mauvaise passe dans laquelle se trouve le sport roi depuis des années. Et le malaise, précise Roger Milla, se trouve à tous les niveaux, tant dans l’administration de la sélection fanion qu’au niveau de la gestion managériale des clubs. Ambiance.

Afrik.com

Publié dans Liens | Pas de Commentaire »

49eme journée de la femme Africaine

Posté par cameroon24 le 14 juillet 2011

 

Le Ministre de la promotion de la femme et de la  famille s’active

En prélude à cet événement une réunion préparatoire s’est tenu tout récemment à la délégation régionale du MINPROFF pour le centre à Yaoundé

abena.jpg Pour cette édition qui se tiendra le 31 juillet prochain  ayant pour thème : Après 49ans d’existence de l’organisation panafricaine des femmes ( O P F ) quelle contribution des pays membres pour réduire la mortalité maternelle et infantile , ainsi le VIH SIDA.

Tenu le 12 juillet dernier à la salle de conférence de la dite délégation , présidée par Madame ABENA ONDOA chef de ce département ministériel a émis son  souhait en disant que chacun de nous et chaque communauté Africaine devrait se sentir concerné par cette préparation et l’organisation de cette célébration qui pour cette année rentre dans le cadre de la décennie de la femme Africaine 2010- 2020 dont le lancement s’est tenu en 2010.néanmoins les différentes commissions sont au four et au moulin pour la réussite de cet événement capital le but étant de contribuer d’une manière significative à la sensibilisation des populations dont l’action favoriserai la réduction de la mortalité maternelle et infantile et à la propagation du VIH- SIDA

Ce thème fort révélateur soumet à un bilan des actions menées aussi interpelle toutes les composantes sociales en particulier les pouvoirs publics , les partenaires africains au développement et la société civile en général.

Rendez vous pris pour cette célébration le 31 juillet prochain

steve seke        00237 74 84 87 88

 

 

Publié dans Liens | Pas de Commentaire »

le Sud Soudan acquiert son indépendance

Posté par cameroon24 le 10 juillet 2011

Un nouvel Etat est né ce samedi 09 juillet 2011 sur le continent africain qui compte désormais 54 pays. Le premier président du Sud-Soudan, Salva Kiir, a également prêté serment. Il dirigera un pays riche en pétrole où tout reste à construire.

sudsoudan.gif Le Sud-Soudan a proclamé ce samedi son indépendance en présence d’Omar el-Béchir, le chef de l’Etat soudanais. L’ancienne région autonome du Soudan est ainsi devenu le 54e pays du continent africain et le 193 Etat du monde. « Nous, les représentants démocratiquement élus du peuple, en se basant sur la volonté du peuple du Sud-Soudan, et comme l’ont confirmé les résultats du référendum sur l’auto-détermination, proclamons par la présente le Sud-Soudan une nation indépendante et souveraine », a déclaré le chef du Parlement sud-soudanais, James Wanni Igga.

 

Un Etat à construire

Salva Kiir est devenu le premier président d’un Etat de 589 745 km² et de plus de 8,5 millions d’habitants, majoritairement animistes et chrétiens. Les réserves pétrolières du pays sont estimées à 6,7 milliards de barils Mais tout est à construire dans ce jeune Etat dont l’indépendance est le résultat d’une guerre civile de 21 ans entre cette région du Sud et le gouvernement de Khartoum. Le conflit a pris fin avec l’accord global de paix signé le 9 janvier 2005 à Naïrobi, au Kenya, par John Garang, le leader de la rébellion sudiste et chef l’Armée de libération du peuple soudanais (SPLA), décédé quelques semaines plus tard dans un accident d’hélicoptère.

Plusieurs pays africains et la plupart des Etats du G8, les Etats-Unis, en premier lieu ont reconnu le Sud-Soudan. La proclamation de l’indépendance sud-soudanaise a été l’occasion pour Salva Kiir d’adresser un message de soutien à ses anciens compatriotes dont les régions restent des zones de tension sur le territoire soudanais.« Je souhaite assurer aux peuples d’Abyei, du Darfour, du Nil bleu et du Kordofan du Sud que nous ne vous avons pas oubliés. Quand vous pleurez, nous pleurons. Quand vous saignez, nous saignons. Je m’engage aujourd’hui auprès de vous à ce que nous parvenions à une paix juste pour tous », a affirmé le nouveau président soudanais .

Afrik.com.

Publié dans Liens | Pas de Commentaire »

La Banque Mondiale et la Catholic relief services(CRS) lancent la Foire aux idées pour le developpement

Posté par cameroon24 le 10 juillet 2011

Renforcer la participation citoyenne pour une meilleure gouvernance locale dans l’éducation , la santé et la gestion des ressources forestieres

 forum2.jpg Environ 320.000 dollars soit prés de 200millions de francs cfa seront alloués au gagnant dans le cadre de cette initiative qui est un programme compétitif dont l’objectif est de sélectionner et financer des projets innovants à fort potentiel d’impact .

Pour cette édition qui est la toute premiere organisé conjointement par la Banque Mondiale et la Catholic relief services , 230 propositions de projets ont été soumises par les organisations de la société civile , les ONGs  associations et GICs couvrant en tout les 10 régions du Cameroun parmi eux 30 initiatives ont été sélectionnés par un jury qui participeront à la finale au cours du Forum sur la Gouvernance qui aura lieu les  14 et 15 juillet 2011 au palais des congrés de yaoundé  et parmi ses 30 initiatives , entre 10 et 15 de ses finalistes seront sélectionnés pour reçevoir les financements ; occasion de primer les postulants inviter le public à participer aux échanges francs et constructifs entre les membres  du gouvernement, le secteur privé les partenaires au developpement , la société civile , le monde universitaire et les Médias . L’objectif étant de partager les expériences et perspectives nationales et internationales sur l’impact de la gouvernance sur le developpement local d’ou le défi de la bonne gouvernance est à relever .

Cameroon24.unblog.fr              steve seke 00237 74 84 87 88 

 

Publié dans Liens | Pas de Commentaire »

Affaire DSK: Les propos de l’éxaminatrice de Nafissatou Diallo

Posté par cameroon24 le 7 juillet 2011

Dans le cadre de l’affaire DSK, Le Monde publie le témoignage de Susan Xenarios, la directrice du Centre de traitement des victimes de crimes de Harlem, la première personne à avoir examiné Nafissatou Diallo, la femme de chambre qui accuse l’ancien directeur général du FMI de l’avoir violée. Un entretien «exclusif obtenu sur le fil», selon France Soir, à qui la journaliste explique avoir rencontré une femme «exaspérée par cette histoire. C’est sans doute ce qui l’a incitée à [lui] parler».

 dsk «Cela fait plus de quarante ans que je fais ce métier, et je n’ai jamais, jamais, vu une histoire pareille: la frénésie médiatique, les fuites dans les journaux, l’enquête elle-même… tout est insensé», explique Susan Xenarios au quotidien de l’après-midi. Selon elle, la femme de chambre du Sofitel est arrivée «en état de choc» mais «capable de parler» et «coopérative». «Je n’ai pas mis en doute son témoignage. [...] Le verdict des procès correspond généralement à nos diagnostics», ajoute-t-elle . Le Monde retrace aussi le parcours de cette femme de 64 ans, qui «a construit son métier sur une expérience intime», un viol dont elle a été victime en 1974. Un drame qu’elle avait mis plusieurs heures à dénoncer et «des semaines à oser [...] avouer à ses parents». Susan Xenarios estime que les derniers rebondissements du dossier DSK sont «très négatifs» pour les victimes de crimes sexuels, dont beaucoup «vivent leur traumatisme en silence».Mardi, le New York Times a publié des extraits de la déposition de Nafissatou Diallo auprès du Centre de traitement des victimes de crimes, «le compte-rendu le plus direct de la version des évènements par la femme de chambre». Un document «qui suggère une agression sexuelle sérieuse», où la jeune femme raconte comment, alors qu’elle venait d’entrer dans la suite 2806 en croisant un garçon d’étage, un homme «nu, avec des cheveux blancs» lui aurait sauté dessus et l’aurait forcée à lui faire une fellationMais ce rapport contient aussi «quelques phrases sur lesquelles la défense peut se concentrer», notamment une où la femme de chambre explique être restée dans la suite et avoir vu DSK se rhabiller, ce qui contredit ses déclarations ultérieures selon lesquelles elle a fui dans le couloir.

reuters .

Publié dans Liens | Pas de Commentaire »

le club des compagnons des cinq heures de marche affiche ses ambitions

Posté par cameroon24 le 5 juillet 2011

le point de presse donné le 30 juin dernier à l’hotel Djeuga palace de Yaoundé était l’occasion pour cette association de se faire connaitre davantage

le club des compagnons des cinq heures de marche affiche ses ambitions  dans Liens 221630_204175846271365_192604760761807_660097_7928453_nNée au lendemain du comice agro pastoral d’Ebolowa suite au cinq heure de temps de marche éffectué par le président de république son Excellence Paul Biya qui a d’ailleurs visité les stands de bout en bout sans répit ,un parcours mémorable et inoubliable pour l’histoire du Cameroun .

D’ou l’initiative de cette jeune association de créer un club de compagnons de cinq heures de marche .Association a but non lucratif dont les idéaux corroborent avec ceux du président de la république à l’instar de la promotion de la paix , la concorde du rassemblement de la bravoure et du sens de partage .

Il est question ici de faire le tour du cameroun afin de sensibiliser les populations camerounaisessur l’existence de cette association , leur parler des bienfaits du sport et surtout de la marche tout en épousant la symbolique des cinq heures de marche .Un appel pour eux de rejoindre les rangs de l’association pour regarder dans la meme direction d’ou le theme: au point ou nous sommes parvenus , ensemble marchons ..

Ce point de presse a connu la présence de nombreux Médias le bureau exécutif de l’association au complet et d’autres observateurs venus salués l’initiative du président Nolga Anderson ancien footballeur,Amoureux du sport et de la marche, homme d’affaires et l’un des cofondateurs de L’AFC  .Notons que depuis le lancement de leurs activités le 30 avril 2011 jalonné par une marche de 5heures dans les artéres de la ville d’Ebolowa; une autre marche est prévu dans les tous prochains jours dans une autre ville du Cameroun qu’a celà bon vent à ses compagnons de marche .

Cameroon24.unblog.fr      steve seke  00237 74 84 87 88

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Liens | Pas de Commentaire »

Albert II, le prince qui adorait les africaines

Posté par cameroon24 le 5 juillet 2011

Après avoir eu un enfant avec une Togolaise, il épouse une Sud-africaine

prince.jpgLe prince de Monaco, Albert II, s’unit religieusement ce samedi à la Sud-africaine Charlène Wittstock, qu’il a épousée civilement vendredi. Son altesse est tombée sous le charme des plus belles femmes de la planète, mais il semble que l’Afrique ait sa préférence. Avant de lui offrir une femme, il lui avait offert un fils avec une jeune femme originaire du Togo, Nicole Coste.

 

Il a fait un enfant à l’une. Il s’est uni civilement à l’autre vendredi. La première s’appelle Nicole Coste, elle est d’origine togolaise. La seconde s’appelle Charlène Wittstock et elle de nationalité sud-africaine. Point commun : l’Afrique. Mannequins, sportives et comédiennes venues de toute la planète ont été vues au bras du prince. Mais c’est ce continent qui marque indéniablement la vie familiale du prince.

L’ex-hôtesse de l’air Nicole Coste est la mère d’Alexandre, enfant hors dynaste d’Albert II. Ils se rencontrent en juillet 1997 sur un vol Paris-Nice. Une liaison démarre, sans nuage jusqu’à la rencontre sur le Rocher avec le père d’Albert, le prince Rainier. Il s’oppose à leur relation, selon Nicole Coste, mais les deux amoureux continueront de se voir, notamment jusqu’en décembre 2002 pour célébrer l’anniversaire du prince héritier. C’est à cette période que leur fils aurait été conçu. Cette future naissance signera la fin de la relation amoureuse. Albert aurait été très peu présent durant la grossesse de Nicole Coste. Hésitant, le prince héritier de Monaco reconnaît finalement l’enfant, par un acte notarié en décembre 2003, après un test ADN. En 2005, quelques semaines après la parution d’un article dans Paris Match où Nicole Coste et Alexandre sont en couverture, un communiqué de la principauté confirmera la paternité d’Albert. Officiellement, Alexandre n’est pas le seul enfant naturel du prince Albert II. Avec le mannequin américain Tamara Rotolo, il a également une fille prénommée Jazmin Grace.

Et de deux !

La nouvelle princesse de Monaco, Charlène Lynette Wittstock, qui aurait tenté de quitter la principauté avant le mariage selon L’Express – information démentie par le Rocher -, est née le 25 janvier 1978 à Bulawayo, au Zimbabwe. Ses parents s’installent en Afrique du Sud alors qu’elle a 12 ans. En 1996, à 18 ans, elle devient championne d’Afrique du Sud. La nageuse remporte trois médailles d’or pour son pays en 2002 lors de la Coupe du monde et renonce en 2007 à sa carrière de sportive alors qu’elle est qualifiée pour les JO de Pékin, en Chine. Entre temps, la jeune femme a en effet rencontré son prince. Albert II préside à Monaco le meeting de natation auquel participe l’équipe sud-africaine dont fait partie Charlène Wittstock. Il l’invite, avec la permission de son équipe, à passer une soirée avec lui. La nageuse se souvient d’avoir passé un moment fort agréable. Cependant, leur relation ne s’officialise que six ans plus tard lors de la cérémonie des Jeux olympiques d’hiver de Turin en février 2006. Leurs fiançailles, elles, sont annoncées le 23 juin 2010. Ce samedi, le prince et sa princesse africaine se diront de nouveau « oui », lors d’une cérémonie religieuse cette fois-ci, dans la cour d’honneur du palais princier à 17h00 (heure locale).


site officielle monaco.

Publié dans Liens | Pas de Commentaire »

12
 

Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
cplespilettes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres